DEVELOPPEMENT DURABLE > Sensibilisation Grand Tétras

Sensibilisation protection du Grand Tétras

Groupe Tétras Jura & Trans'Organisation

Depuis plusieurs années Trans'Organisation et le Groupe Tétras Jura ont établi une relation de confiance et d'échange. Un travail technique entre le GTJ, le PNR du Haut Jura et l'ONCFS a permis à Trans'Organisation de déposer les dossiers demandés (dérogation espèce protégée et incidence Natura 2000) les plus réfléchis et les moins impactant pour le grand tétras.
Pour le Groupe Tétras Jura, la priorité était de mettre l'accent sur la sensibilisation, la formation et la communication afin de rétablir des informations souvent erronées de la part des médias sur le GTJ, le grand tétras et les zones protégées. C'est ainsi qu'ils ont rédigé plusieurs articles sur le site web de Trans'Organisation, animé un temps de présentation vers les bénévoles et préparé un
communiqué de presse commun GTJ/T'Org/PNR.
De son côté Trans'Organisation a imprimé plusieurs plaquettes de sensibilisation qui seront distribuées conjointement dans les offices du tourisme, les sites d'hébergement et chez les principaux partenaires. 
Dans le même ordre d'idée, le Groupe Tétras Jura est présent chaque année sur le Salon du Nordique où nous tiendrons un stand commun avec le PNR du Haut-Jura et les Grandes Traversées du Jura. Nous serons disponibles pour répondre à toutes vos questions.

 

Le Grand Tétras, l’emblème des forêts jurassiennes menacé

Régulièrement utilisé comme support de communication à des fins économiques (auberge le tétras, piste de ski le tétras...), cet élément du patrimoine naturel hérité de la préhistoire est en danger. Sur le Massif Jurassien, plus d'un millier d'oiseaux avant 1960, moins de 350 individus en 2010. Le dérangement en période hivernale notamment est une des principales causes de cette régression.

Le grand tétras est le plus gros gallinacé d’Europe : jusqu’à 5 kg pour le mâle et 3,5 kg pour la femelle. Présent de la Scandinavie à la Sibérie, on distingue sept sous-espèces différentes dont deux en France : Tetrao urogallus major dans les montagnes des Vosges, du Jura et des Cévennes et Tetrao urogallus

aquitanicus dans les Pyrénées. Le mâle arbore un plumage noir, avec des reflets métalliques bleu-vert sur le plastron et à hauteur des épaules une tache blanche arrondie. La femelle possède un plumage aux teintes brun roux, barré de noir et de blanc.

 

 

 

Pourquoi protéger le grand tétras ?
Plus qu’une espèce menacée, c’est l’emblème de nos forêts jurassiennes qui est en péril.  Le grand tétras est le symbole de la vie sauvage dans le Massif Jurassien et un indicateur de la qualité des forêts.
Cet oiseau majestueux est aujourd’hui très menacé et risque de disparaître de la région dans les années à venir si les mesures prises actuellement en faveur de sa protection ne sont pas démultipliées.
En effet, depuis 50 ans, il connait une forte régression de son aire de répartition et de ses effectifs en France et même en Europe. Ce phénomène a été constaté dans tous les massifs forestiers français où l’espèce a été, ou est toujours présente, en particulier pour le massif jurassien dont le suivi scientifique est mené depuis de nombreuses années.

Ses exigences biologiques sont bien connues et il est considéré comme une espèce « parapluie » : ainsi, en protégeant le milieu de vie du grand tétras, on sauvegarde un ensemble de milieux favorables à un grand nombre d’espèces animales et végétales (pics, chouettes, insectes, mousses et lichens…).

Afin de protéger les milieux relatifs au grand tétras et au cortège d'espèces rares qui en bénéficient, des dispositions réglementaires ont été prises dans le Jura depuis 1992. Ainsi, le département compte 4 Arrêtés Préfectoraux de Protection Biotope à grand tétras. Pour éviter que notre génération n’assiste à l’extinction de cet oiseau prestigieux du Massif Jurassien, la mobilisation de tous est plus que jamais indispensable.

 

Les principales menaces et les conséquences de sa disparition…

Le grand tétras est principalement menacé par la modification et la dégradation de son habitat mais également par l’augmentation des dérangements hivernaux (provoqués par les activités humaines). A ces problèmes s’ajoutent l’augmentation des prédateurs opportunistes et parfois le braconnage.
Le dérangement par les activités touristiques et de loisirs, en particulier en période hivernale et printanière, est considéré comme une cause sérieuse de diminution des effectifs de grand tétras. L’ouverture de nouveaux accès touristiques, pastoraux ou forestiers, permet aux usagers (skieurs, promeneurs à pied, en VTT ou en raquettes à neige, chasseurs, etc…) de s’aventurer dans des lieux auparavant tranquilles et particulièrement prisés par cet oiseau.

Dès que la neige recouvre le sol, le grand tétras vit dans les arbres, passant des perchoirs de nourrissage (Pin ou sapin) à ceux de repos (Hêtre ou Erable). L’unique nourriture disponible durant cette saison est constituée d’aiguilles de résineux.  Dans nos régions seuls le sapin et le pin (plus rare dans le jura) sont consommés, l’épicéa étant délaissé. La digestion est lente et la nourriture, bien qu’abondante est peu énergétique. Le grand tétras est alors contraint d’économiser au maximum son énergie. Il minimise alors ses déplacements, vivant sur un territoire de quelques hectares seulement. C’est la raison pour laquelle à cette saison, il a besoin du plus grand calme. Des dérangements successifs engendrent des dépenses énergétiques considérables et non renouvelables. Il est alors une proie facile pour les prédateurs.

 

En savoir plus :

Visionner une vidéo sympa c'est par ici

Télécharger ici les plaquettes d'information Tétra'ttention et Sauvegarde du Grand Tétras.

 

 

Groupe Tétras Jura
23 rue de la Fruitière - 39370 La Pesse

09.60.08.68.27
groupe-tetras@wanadoo.fr

Aricia - Le spécialiste internet du Jura

site créé avec Agestis , système de gestion de contenu